Return to site

Les types de crowdfunding : contrepartie, capital, dette

Depuis la première apparition du crowdfunding en 1997, ce mode de financement a connu une croissance exponentielle. En effet c’est un mode de financement qui à ses débuts était très confidentiel mais qui a rapidement gagné en popularité chez les particuliers mais aussi chez les investisseurs institutionnels. Grâce à des adaptations du cadre législatif, il est devenu beaucoup plus simple pour les investisseurs de participer à ces levées de fond. Grâce au financement participatif, plus de 35 milliards de dollars ont été levés en 2016. Il est prévu par les experts que l’industrie du crowdfunding atteindra plus de 300 milliards en 2025. Il devient donc primordial pour chaque entrepreneur de considérer avec sérieux ce mode de financement qui n’a plus rien d’anecdotique.

Le crowdfunding de contrepartie

Le crowdfunding de contrepartie permet aux entreprises ou aux particuliers de lever du capital grâce aux plateformes de financement participatif. Ce type de financement s’adresse en premier lieu aux startups, particulièrement dans les secteurs créatifs, qui ne sont pas éligible aux prêts traditionnels mais qui ont un projet porteur ou qui souhaitent tester le marché.

Tout le monde peut contribuer à une campagne de financement participatif de contrepartie. En général, les donations individuelles sont plutôt modestes, l’idée est donc pour les entreprises de persuader un grand nombre de personnes à participer.

L’argent récolté à travers un tel type de crowdfunding n’a pas à être remboursé, mais en échange de la donation, les entreprises offrent une contrepartie. Par exemple un joaillier créateur pourrait proposer pour toute contribution supérieure à 100 Euros un bracelet original artisanal. Les contreparties n’ont pas nécessairement vocation à être substantielle et certains projets ou entreprises proposent seulement une note manuscrite remerciant le contributeur.

De plus, bien qu’il n’y ait pas de remboursement à effectuer, cet argent n’est pas totalement gratuit puisque selon les plateformes, des frais de 7 à 12 % sont prélevés sur le montant total levé.

Les montants levés s’élèvent en général entre 10 000 Euros et 100 000 Euros. Aucune garantie n’est nécessaire et il n’est pas requis de fournir des informations financières de l’entreprise ou des informations financières personnelles. L’essentiel dans ce type de campagne est d’être persuasif. Les campagnes durent en général de 1 à 3 mois. Mais sur la plupart des plateformes si la campagne ne réalise ses objectifs de levée de fond, aucun montant ne sera perçu par l’entrepreneur.

Le Financement participatif de contrepartie : Avantages et inconvénients

Le crowdfunding de contrepartie permet aux petites entreprises de lancer de nouveaux projets sans porter le fardeau d’avoir un prêt à rembourser. Cependant avant de se lancer, plusieurs éléments sont à prendre en considération :

Avantages :

  • C’est l’un des moyens les moins coûteux pour lever du capital. Les frais prélevés sont un pourcentage du capital et les entreprises peuvent sélectionner des contreparties qui lui permettent de tirer le meilleur de chaque donation.
  • Pas de garantie, ni de vérification de solvabilité sont nécessaires
  • Le procédé est relativement simple et ne nécessite pas de faire appel à des conseillers juridiques.
  • Cette levée de fond ne dilue pas le capital de l’entreprise
  • L’exposition glanée grâce à la campagne permet l’établissement d’une base de clients qui sera utile pour les futurs développements
  • Le retour d’expérience des donneurs peut se révéler très utile pour le développement du produit

Inconvénients

  • Le crownfunding de contrepartie n’est pas vraiment adapté pour les entreprises nécessitant des fonds supérieurs à 100 000 Euros
  • Si les objectifs de campagne ne sont pas atteints alors les fonds collectés ne sont pas libérés.
  • Exposer une idée sur internet peut mener à son vol et son appropriation par un tiers. Pour cette raison, il est vital de vous protéger avec un brevet, s’il y a lieu, des dates ou des tampons
  • Le financement participatif de contrepartie fonctionne bien pour les projets B to C, mais beaucoup moins pour les projets B to B.
  • Les projets très techniques ou les idées complexes sont beaucoup plus difficiles à promouvoir.  

Le crowdfunding en equity

Le crowdfunding en equity permet à des entreprises de lever des fonds très tôt parmi « la foule » d’investisseurs. En retour, les investisseurs obtiennent des actions des startups qui ne sont pas encore listées sur les marchés actions. Si l’entreprise fructifie, alors les investisseurs encaisseront des profits.

Cet accès rapide à des fonds est très avantageux pour les petites entreprises innovantes. Ils obtiennent les fonds nécessaires et une plus grande liberté pour développer leur vision. Par contre ils ne peuvent profiter de l’expérience et des conseils qu’apportent généralement les investisseurs traditionnels.

Crowdfunding en equity pour les startups

Pour les startups à haut potentiel qui ont besoin d’investisseurs pour passer un cap, le crowfunding est une solution à envisager et les plateformes de financement participatif en equity sont en France nombreuses et régulées par les autorités françaises.

Néanmoins cette méthode de financement participatif peut être relativement coûteuse. En effet entre les coûts de mise en conformité du dossier, les coûts en marketing et en conseil et enfin les coûts de la plateforme, les entrepreneurs peuvent s’attendre à payer des frais équivalent à 12 à 15 % du capital levé.

Afin de soumettre leurs projets aux plateformes de financement participatif en equity, les entrepreneurs doivent soumettre les documents suivant :

  • Les statuts de l’entrerpise
  • Un business plan ou executive summary
  • Les projections financières
  • Une présentation générale

 Le crowdfunding en equity: Avantages et inconvénients

Avantages

  • Croissance accélérée grâce à l’accès
  • La répartition du capital à plusieurs petits actionnaires offre plus de liberté à l’entrepreneur comparé à un actionnariat partagé seulement avec quelques actionnaires
  • Les actionnaires deviennent bien souvent des ambassadeurs de votre entrerpise qui n’hésiteront pas à la promouvoir.

Inconvénients

  • Ce type d’investisseur a moins d’expérience que les business angels qui souvent guident ou conseillent les entreprises dans lesquelles ils ont investi
  • Il peut être difficile de gérer les attentes des investisseurs qui la plupart du temps restent inconnus de l’entrepreneur, en effet les plateformes de crowdfunding font généralement l’intermédiaire entre l’entreprise et les investisseurs.
  • Si l’entreprise n’atteint pas ses objectifs, l’entrepreneur aura à s’expliquer devant de nombreux investisseurs.
  • Le crowfunding en equity peut être un process complexe requérant une assistance juridique.
  • Le coût d’une campagne de crowfunding en equity est significatif (en général 12 à 15 % des montants levés).

Les principales plateformes de crowdfunding en equity sont :

Smartangels.fr

Anaxago.com

Wiseed.com

Le crowdfunding en dette ou lending crowdfunding

C’est une solution de financement participatif qui s’adresse à des PME avec plus de 2 ans d’existence. Cette alternative permet aux entrepreneurs de lever des fonds sous forme d’emprunts qu’ils rembourseront aux prêteurs après une période prédéterminée et à un taux d’intérêt donné.

Le recours au crowdfunding en dette peut réduire considérablement le délai d’obtention du prêt. En effet, l’octroi de prêt par l’intermédiaire des établissements bancaires classiques peut s’allonger sur des périodes de plus de 6 mois alors que grâce au crowdfunding ce délai est généralement de 5 semaines. De plus aucune hypothèque ni caution est demandée à l’entreprise emprunteuse.

C’est une solution idéale pour les entrepreneurs qui ne souhaitent pas partager le capital de leur entreprise.

Par contre les frais et les taux de ce type de financement participatif peuvent se montrer prohibitifs.

En effet les plateformes prélèvent généralement entre 3 et 5 % du montant emprunté. Et il n’est pas rare que les taux d’emprunt se situe entre 4 et 7 % , soit des taux significativement supérieurs aux taux pratiqués par les banques.

Lending crowdfunding : Avantages et inconvénients

Avantages

  • Obtention du prêt rapidement : 5 semaines
  • Possibilité pour les entreprises de financer des dépenses que les banques refusent : stocks, recrutement, R&D
  • Aucune hypothèque ou caution n’est requise

Inconvénients

  • Frais et taux qui peuvent être prohibitifs
  • Nécessité pour l’entreprise de présenter des résultats financiers solides
  • Très forte sélectivité des plateformes de crowdfunding : seul 3% des dossiers sont sélectionnés

Les plateformes les plus actives de lending crowdfunding en France sont :

  • Lendix.com
  • Lendopolis.com
  • Unilend

Le financement participatif est devenu une alternative crédible aux financements classiques. A n’en pas douter, ce type de financement deviendra bientôt incontournable pour les entrepreneurs. Cependant pour réaliser une campagne réussie, il est nécessaire de :

  • Définir quel type de financement participatif est adapté à vos besoins selon le stade d’avancement de votre projet, de vos capacités financières et de votre vision future
  • Ne surtout pas négliger la promotion de votre campagne à l’extérieur des plateformes de crowdfunding.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly